PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

L’Oxgène de la Culture – Le rapport PEN

L'Oxygène de la Culture - Le rapport PEN

21 février 2017 - Pour marquer la Journée internationale de la langue maternelle, PEN International a lancé un nouveau rapport qui examine la situation des industries de création littéraire dans les langues minoritaires au Kenya, en Haïti, en Serbie et au Nigeria.

Le rapport - Oxygène de la Culture - Le rapport PEN - constate que l'industrie de l'édition dominante est toujours convaincue qu'il est principalement rentable de vendre des livres dans les langues dominantes et qu'un obstacle majeur à l'établissement et au maintien d'une industrie de l'édition forte dans la langue  minoritaire est la façon dont les langues minoritaires sont valorisées aux niveaux local et national. Il décrit les tendances mondiales de la littérature en langue minoritaire, explore la situation de la langue  minoritaire et analyse le cadre juridique et politique ainsi que les tendances des marchés du livre dans les quatre pays ciblés. Enfin, il énonce des objectifs à long terme pour l'avenir de l'édition en langue minoritaire et formule une série de recommandations à l'intention des gouvernements, des acteurs culturels, des éditeurs et des écrivains.

L'auteur du rapport Simona Škrabec a déclaré : « Dans l'Afrique post-coloniale et les Caraïbes, l'industrie de l'édition ignore le potentiel énorme de l'édition dans les langues minoritaires pour ouvrir de nouveaux marchés qui n'ont jamais été explorés. Pour renverser des convictions aussi profondes, il faut partir du principe que les marchés peuvent être modifiés et que les habitudes et les comportements des consommateurs peuvent être modifiés. Pour que le marché des langues minoritaires soit viable, voire possible, nous devons éliminer les barrières qui empêchent de larges pans de la population d'accéder à l'éducation dans leur langue locale et empêchent leur utilisation normalisée dans la vie quotidienne. »

La créativité et le langage ont le pouvoir de transformer les sociétés. Les questions sur le rôle des langues minoritaires dans les processus de changement doivent être associées au fait d'encourager le respect de la différence, de favoriser l'empathie et de promouvoir la compréhension mutuelle.

En écrivant  la préface du rapport, l'écrivain kenyan et universitaire Ngũgĩ wa Thiong’o a déclaré :

« Je crois en la Déclaration universelle des droits linguistiques, Barcelone, 1996, qui reconnaît que le droit à une langue maternelle ou à la langue de sa culture n'est pas un privilège à accorder ou à retirer à volonté, c'est un droit de l'homme... Ce rapport, dans ses analyses et ses recommandations, s'inscrit dans cet esprit, et doit être lu par les écrivains, décideurs politiques, traducteurs, éditeurs et institutions financières qui s'intéressent au développement mondial équitable. »

Vous pouvez lire le rapport complet et ses recommandations ici : L'Oxygène de la Culture - Le rapport PEN (en anglais)

Ce rapport, dans ses analyses et recommandations... devrait être lu par les écrivains, décideurs politiques, traducteurs, éditeurs et institutions financières qui ont un intérêt dans le développement mondial équitable.

Ngũgĩ wa Thiong’o Ngũgĩ wa Thiong’o, Écrivain et universitaire Kenyan