PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Nos actions de protection

Taksim Square – Manifestations, Gezi Park, Istanbul

Depuis la Seconde Guerre mondiale, PEN International travaille au niveau local pour protéger, défendre et aider les écrivains à se réinstaller partout dans le monde. Les actions de solidarité pour soutenir les auteurs individuels en danger ont toujours été au cœur du travail de PEN sur la liberté d'expression et se déroulent dans un cadre fondé sur les droits.

Le travail de protection de PEN comprend la recherche et le conseil, l'aide directe aux écrivains en danger, les actions de solidarité, les campagnes internationales et le plaidoyer. En partenariat avec d'autres organisations, PEN peut fournir de petites subventions d'urgence, soutenir les demandes d'asile, aider les écrivains dans leurs demandes de réinstallation temporaire et d'accès à une aide juridique.

Partenaires clés

La Fondation du Fonds d'urgence PEN octroie des subventions ponctuelles pouvant aller jusqu'à 1250 euros pour une série de mesures d'aide d'urgence qui incluent le passage en toute sécurité - visa de vol, assurance voyage, assistance médicale et soutien général pour les frais de subsistance. Les demandes sont soumises via l'équipe de Protection des écrivains en danger de PEN International - contactez cathy.mccann@pen-international.org

Le Réseau international des villes refuges (International Cities of Refuge Network - ICORN) offre des placements aux écrivains et aux artistes qui recherchent un répit dans des situations difficiles dans leur pays natal en raison de l'exercice de leur profession.  Pour plus d'informations sur l'ICORN et pour le formulaire de demande, voir ici. L'ICORN travaille en collaboration avec un nombre croissant de centres PEN, et a compilé une liste complète de résidences, bourses et subventions pour écrivains et artistes à risque, que vous pouvez consulter ici.

PEN International est membre du réseau Journalistes en Détresse - Journalists in Distress (JID), un groupe de 18 organisations internationales qui fournit une assistance directe aux journalistes et aux gens qui travaillent dans les médias et dont la vie ou la carrière est menacée pour leur travail. Chaque organisation a son propre mandat et ses propres critères pour l'aide d'urgence. Le Réseau ne s'engage pas dans un plaidoyer conjoint. Le Réseau JID a été créé en 2006 pour permettre aux organisations membres ayant des missions relatives à la liberté d'expression de partager plus facilement l'information, de coordonner leurs efforts conjoints et d'éviter les doubles emplois.

Les membres du Réseau JID :

  • ARTICLE 19
  • Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (JCFE)
  • Comité pour la protection des journalistes (CPJ)
  • Free Press Unlimited (FPU)
  • Maison de la Liberté
  • Front Line Defenders (FLD)
  • Human Rights Watch (HRW)
  • Fédération internationale des journalistes (FIJ)
  • Soutien aux médias internationaux (IMS)
  • International Women's Media Foundation (IWMF)
  • IREX Journalist Safety Network
  • Journalists Helping Journalists (JHJ)
  • Fondation Kality
  • Media Legal Defence Initiative (MLDI)
  • PEN Amérique
  • PEN International
  • Rory Peck Trust (RPT)
  • Reporters sans frontières (RSF)