PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Biélorussie : Lutte implacable un an après les élections présidentielles contestées

lundi 9 août 2020 - 0:04pm

Biélorussie : Lutte implacable un an après les élections présidentielles contestées

Un an après les élections présidentielles contestées qui ont vu Alexandre Loukachenko reprendre le pouvoir pour un sixième mandat, les autorités de la Biélorussie poursuivent leur attaque brutale contre la liberté d’expression et le droit de réunion pacifique, a affirmé PEN international aujourd’hui. L’organisation demande que cesse la répression des voix indépendantes.

« Les autorités de Biélorussie ont exprimé leurs intentions très clairement – elles souhaitent purger le pays de ses voix dissidentes. Le mépris flagrant de leurs obligations en vertu du droit international ne connaît pas de limites – aucune norme internationale, ni même le ciel, ne constituent une limite comme nous avons pu le constater lorsque les autorités ont littéralement détourné un avion pour arrêter un bloggeur dissident et, plus récemment, lorsque les responsables olympiques de Biélorussie ont agi de manière inhabituelle à l'égard d'une athlète qui avait des inquiétudes légitimes quant à sa participation aux jeux olympiques de Tokyo qui viennent de s'achever, ce qui l'a amenée à chercher le soutien du Japon et de la Pologne et elle est maintenant en sécurité », a affirmé Salil Tripathi, président du Comité des écrivains en prison de PEN International.

« Aujourd’hui, à l'occasion du premier anniversaire des élections présidentielles largement contestées de l'année dernière, nous soutenons une fois de plus le peuple courageux de Biélorussie qui continue à se battre pour les droits de la personne, et nous demandons instamment que cesse la répression. Toutes les personnes détenues pour avoir exprimé leurs opinions de manière pacifique doivent être libérées immédiatement et sans condition. Nous appelons en outre la communauté internationale à offrir un soutien à long-terme aux journalistes, et aux travailleurs des médias et du milieu culturel de Biélorussie et à veiller à ce que tous les auteurs de violations des droits de la personne soient tenus de rendre des comptes », a ajouté Salil Tripathi.

Pour obtenir de plus amples informations sur la liberté d’expression en Biélorussie et le travail de PEN dans ce pays, cliquez ici. Exprimez votre solidarité envers le centre PEN de Biélorussie. Signez la pétition lancée par PEN America.

Article PEN complet disponible ici.

Traduction : Annie Pénélope Dussault