PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Égypte : Le PEN International s’associe à l’appel pour la libération de la cinéaste et écrivain Sanaa Seif

mardi 4 août 2020 - 10:51am


PEN International
_
coordinator@pen-international.org

Sanaa Seif Source Private

Sanaa Seif, une cinéaste et écrivain égyptienne, est en détention depuis le mois de Juin 2020 pour une enquête portant sur des infractions de “fausses nouvelles” et de “terrorisme”. Cette détention est liée à son militantisme en faveur de son frère emprisonné, Alaa Abd El Fattah, et d’autres prisonniers politiques. Le PEN International s’associe à Amnesty International, à Human Rights Watch, au PEN Anglais, à Artists at Risk Connection (ARC) du PEN American et à d’autres organisations de défense des droits de l'Homme et de l’art, aux côtés de plus de 200 écrivains, artistes et activistes, pour condamner l’arrestation de Sanaa Seif et appeler à sa libération.

La pétition publiée le 4 Août 2020 est la suivante :

L’enlèvement de Sanaa Seif

Le 21 Juin 2020, Sanaa Seif, ainsi que sa mère et sa soeur, dormaient sur le pavé devant la Prison de Tora, au Caire.

Depuis le déclenchement de l’épidémie de COVID-19, les autorités égyptiennes censurent toute information sur les prisons. Sanaa Seif et sa famille étaient sur place pour insister sur la possibilité toute simple qui leur est reconnue par la loi de prendre réception d’une lettre du frère de Sanaa Seif, le célèbre militant et blogueur, Alaa Abd El Fattah, qui est retenu depuis Septembre 2019 sans procès et qui a déjà - et récemment - purgé une peine d’emprisonnement injustifiée de cinq ans.

Le matin suivant, le 22 Juin, elles ont été attaquées par un groupe de femmes en civil ayant reçu leurs instructions des gardiens de prison et de policiers. Elles en ont été sérieusement contusionnées, se sont vues dérober la plupart de ce qu’elles détenaient et Sanaa Seif a été victime d’une blessure à la tête.

Le jour d’après, le 23 Juin, elles se sont rendues au Bureau du Procureur Public pour rapporter l’incident et c’est alors que Sanaa Seif a été victime d’un enlèvement par des policiers en civil. Séparée brutalement de son avocat et poussée dans une camionnette non immatriculée, elle a été conduite au Service du Procureur Général de la Sûreté de l'État Égyptien, notoirement connu pour retenir des opposants politiques et des détracteurs dans le cadre de longues détentions pré-sentencielles reposant sur des accusations infondées de “terrorisme”. Les représentants du ministère public ont interrogé Sanaa et ordonné son placement en détention pendant la conduite d’investigations portant sur des accusations de “diffusion de fausses nouvelles”, d’“incitation à des crimes terroristes” et d’”usage abusif des réseaux sociaux”. Ni Sanaa ni son conseil n’ont été autorisés à consulter son dossier.

Sanaa est monteuse pour le cinéma, écrivain et militante. Elle a travaillé sur le documentaire The Square, nominé aux Oscar, et sur le film In the Last Days of the City, primé. Elle n’est que l’une parmi des centaines d’artistes, d’avocats, de journalistes, de personnes LGBTQ+, d’écrivains, d’éditeurs, de libraires et de traducteurs retenus en prison en Egypte actuellement.

Sanaa est la victime la plus récente d’une série d’arrestations ne semblant pas devoir connaître de terme et qui définit la gouvernance du Président Abdelfattah al-Sisi. Des dizaines de milliers de détentions inspirées par des motifs politiques ont été attestées par des organisations de défense des droits de l’Homme ; au moins 16 établissements pénitentiaires ont été construits pendant l’ère al-Sisi. Dans le même temps, les tribunaux et les procureurs ont prolongé des privations de liberté préventives sans que les détenus concernés aient été présents lors des audiences.

En Juin de cette année, Sarah Hegazy, ne parvenant pas à se remettre de sa détention et des actes de torture qu’elle avait subis, s’est donné la mort. Elle avait été arrêtée pour avoir fait flotter un drapeau arc-en-ciel lors d’un concert.

En Mai, un ami de Sanaa, Shady Habash, un réalisateur de 24 ans ayant participé à la création d’un clip musical critique à l’égard du Président égyptien, est mort après que les autorités pénitentiaires se soient abstenues de lui fournir le soin médical qui lui était nécessaire. Il avait ingéré de l’alcool désinfectant. Il était détenu depuis plus de deux années à titre préventif. Quelques mois avant sa mort, il écrivait :

J’ai besoin de votre soutien et j’ai besoin que vous vous souveniez que je suis toujours incarcéré, qu’ils m’ont oublié et que je meurs à petit feu de jour en jour en sachant que j’affronte tout cela seul - et je sais que j’ai de nombreux amis qui m’aiment et qui ont peur d’écrire à mon sujet ou pensent que je m’en sortirai même sans leur soutien. J’ai besoin de vous et j’ai besoin de votre soutien plus que jamais”.

La solidarité de la communauté internationale est plus que jamais nécessaire en ces temps de rupture sans précédent de l’obligation de répondre de ses agissements.

Ensemble, nous appelons les autorités égyptiennes à relâcher immédiatement Sanaa, Alaa et toutes les personnes détenues pour l'exercice pacifique de leur droits.

Nous demandons au gouvernement égyptien de mettre un terme à l’abus de détention préventives.

Et nous demandons à titre général que soit affirmés les droits de toute personne à vivre dans la dignité et la justice.

Institutions co-signataires :

Amnesty International

Arsenal – Institute for Film and Video Art

Artists at Risk

Cairo Institute for Human Rights Studies

Electronic Frontier Foundation

English PEN

EuroMed Rights

Freemuse

Human Rights Watch

Index on Censorship

La Coalition internationale pour les cinéastes en danger - International Coalition for Filmmakers at Risk (ICFR) et ses organisations fondatrices :

  • the European Film Academy (EFA),
  • the International Film Festival Rotterdam (IFFR),
  • The International Documentary Film Festival Amsterdam (IDFA).

International Documentary Organization (IDA)

PEN America, Artists at Risk Connection

PEN International

Reprieve

Société des réalisateurs de films – SRF

Sundance Institute

Action

Pour des détails sur des artistes, des écrivains, des réalisateurs et d’autres personnes ayant signé la pétition à titre individuel, pour visionner une vidéo poignante de l'arrestation de Sanaa Seif et ajouter votre nom à la pétition, rendez-vous sur :

https://www.freedomfor.network/sanaa/

Pour plus d’informations, merci de prendre contact avec Sara Whyatt, Coordinatrice du Programme pour l’Asie au PEN International, Koops Mill Mews, Unit A, 162-164 Abbey St, London, SE1 2AN, Tel.+ 44 (0) 20 7405 0338, email: sara.whyatt@pen-international.org

Traduction par Yekta pour le Pôle Traduction du PEN Français