PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

NOUVELLE LETTRE OUVERTE ADRESSÉE À PAUL KAGAME, PRÉSIDENT DU RWANDA

mardi 26 avril 2022 - 9:30am

Innocent Bahati - Photo Credit: Adrea Grieder

Envoyé par e-mail : info@gov.rw

ACTION URGENTE AFIN QUE JUSTICE SOIT FAITE POUR INNOCENT BAHATI

Nous, les Centres PEN africains soussignés, réitérons les appels déjà adressés par PEN International aux autorités rwandaises, leur demandant d’enquêter pleinement et de publier formellement leurs conclusions sur la disparition mystérieuse du poète rwandais Innocent Bahati, survenue le 7 février 2021.

Nous remarquons avec inquiétude la désinvolture des commentaires émis par les autorités gouvernementales rwandaises concernant la disparition de Bahati signalée pour la première fois le 9 février 2021 – y compris les allégations sans fondement concernant sa localisation et les promesses non tenues concernant la divulgation publique des conclusions relatives aux enquêtes prétendument en cours. Notamment, après la lettre ouverte adressée le 7 février 2022 à votre bureau par plus de 300 écrivains du monde entier, le porte-parole de l'Office rwandais d'investigation (RIB) a promis sur plusieurs plates-formes médiatiques que les conclusions seraient « bientôt » dévoilées.

Nous suspectons les autorités rwandaises d'être responsables de la disparition de Bahati en guise de représailles pour les opinions critiques qu'il a exprimées à travers sa poésie de manière créative et non violente. Des rapports crédibles nous ont été communiqués, indiquant qu'en 2017 Bahati avait « disparu » dans les mêmes circonstances avant d'être secrètement conduit à un commissariat et emprisonné pendant trois mois sans procès.

Nous vous écrivons aujourd’hui car nous craignons que le sort de Bahati puisse ressembler à celui de centaines d'autres Rwandais que nous pensons victimes de disparitions forcées après avoir exprimé simplement et pacifiquement des opinions divergentes sur des questions d'intérêt public ou après avoir critiqué la politique du gouvernement. Certaines de ces affaires font l'objet d'enquêtes menées par le Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires (WGEID) de l'ONU.

Nous vous écrivons afin d’exprimer notre refus des commentaires désinvoltes proférés par les autorités de votre gouvernement chaque fois que sont lancés des appels à une résolution crédible de la disparition de Bahati. De plus, nous contestons les tentatives des autorités de votre gouvernement visant à invalider l’excellente renommée de Bahati en tant que poète et ce qui s'apparente dans les rapports des médias à des efforts destinés à le stigmatiser, le discréditer et le traiter comme un criminel – cela dans le but de justifier sa disparition probablement forcée et d'invalider les appels à la justice et la responsabilité lancés en son nom.

Le gouvernement rwandais est tenu d'observer ses obligations en vertu de la législation des droits humains nationale et internationale en agissant dans le respect de la loi et avec intégrité, afin de résoudre la disparition suspecte de Bahati et de savoir où il se trouve ou ce qu'il est advenu de lui.

Par la présente lettre, nous demandons à nouveau à votre bureau d’intervenir directement afin que justice soit faite pour Innocent Bahati et que soit diligentée une enquête sérieuse, impartiale et concluante.

Dans l'éventualité où Bahati serait détenu au secret pour quelque raison que ce soit, nous demandons instamment à votre bureau d'ordonner son déferrement et son inculpation devant un tribunal public, avec un procès équitable. Nous demandons également instamment que ses droits à la vie et à la liberté face à un traitement inhumain ou dégradant soient garantis et protégés.

En cas de décès, nous demandons aux autorités rwandaises d’en divulguer pleinement et publiquement les causes, de permettre la réalisation d’une enquête indépendante, de ne pas entraver cette enquête et de faire en sorte que les responsables répondent de leurs actes.

La famille, les amis, les fans de Bahati ainsi que la communauté des écrivains, poètes, musiciens et artistes d'Afrique et du monde entier souhaitent savoir où se trouve Bahati, pourquoi il ne leur est pas rendu, ou ce qu'il est advenu de lui.

Nous attendons une action positive et constructive de votre part afin que justice soit faite pour Innocent Bahati.

Signée le 26 avril 2022 par :