PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Sri Lanka: les investigations concernant Shakthika Sathkumara, écrivain primé, doivent être abandonnées

vendredi 30 août 2019 - 3:37pm

Shakthika Sathkumara

Sri Lanka : les investigations concernant Shakthika Sathkumara, écrivain primé, doivent être abandonnées.

Lire la brève dans son intégralité ici (en anglais).

Shakthika Sathkumara (Extrait de son compte Facebook)

29 août 2019

Update #1 to RAN 02/19

Le PEN International est profondément préoccupé par les procédures en cours à l’encontre de Shakthika Sathkumara, écrivain récompensé, qui est accusé d’incitation à la haine raciale et de violation du droit international des droits de l’homme sur le fondement de la Section 3(1) de la Loi n°56 sur le Pacte international sur les droits civils et politiques, adoptée en 2007 (International Covenant on Civil and Political Rights (ICCPR) Act No. 56 of 2007 - ICCPR Act 2007) et de l’article 291B du code pénal. Shakthika Sathkumara a été arrêté le 1er avril 2019 pour “Ardha” (“La moitié”), une nouvelle publiée sur Facebook. D’après les rapports de médias, une plainte rédigée par le Centre d’Information Bouddhiste soutenait que l’histoire dénigrait et diffamait le Bouddhisme. Le 5 août 2019, Shakthika Sathkumara s’est vu octroyé une possibilité de libération sous caution par la High Court et a été libéré de prison le 8 août 2019. La prochaine audition de Shakthika Sathkumara par un magistrat est prévue pour le 10 décembre 2019 et celui-ci attend de l’Attorney General (ministère public) qu’il décide si des accusations pourront être formulées à son encontre. S’il est formellement accusé et condamné, Shakthika Sathkumara risque jusqu’à 10 années d’emprisonnement. Le PEN estime que Shakthika Sathkumara n’est détenu que pour avoir pacifiquement exercé son droit à la liberté d’expression ; il appelle à sa libération immédiate et inconditionnelle.

AGISSEZ !

Merci d’adresser des appels pressant le ministère public sri lankais :

● d’abandonner les enquêtes menées sur Shakthika Sathkumara

● de prendre des mesures concrètes pour sauvegarder la liberté d’expression en accord avec les standards internationaux et le Pacte international sur les droits civils et politiques (ICCPR), auquel le Sri Lanka est partie.

Adressez vos appels à :

Attorney General

Mr. Dappula de Livera

Fax: +94 112 436421

Email: administration@attorneygeneral.gov.lk

Adressez-en copie à l’ambassade sri-lankaise de votre pays. Les adresses des ambassades peuvent être consultées ici

Merci d’appeler votre Ministre des Affaires Étrangères et vos représentants diplomatiques au Sri Lanka à évoquer le cas de Shakthika Sathkumara à l’occasion des forums bilatéraux.

Merci d’informer le PEN International de toute action entreprise et de toute réponse que vous viendriez à recevoir.

**** Merci de prendre contact avec nous si vous envisagiez d'entreprendre une action après le 10 décembre 2019 ****

Publicité :

Les membres du PEN sont encouragés à :

  • Publier les articles et les tribunes de leur presse locale et nationale mettant en relief le cas de Shakthika Sathkumara et la liberté d’expression au Sri Lanka ;
  • Partager des informations concernant Shakthika Sathkumara et leurs actions de campagne à travers les réseaux sociaux ;
  • Promouvoir les écrits de Shakthika Sathkumara (vous trouverez une traduction en anglais de sa nouvelle Ardha ici).

Merci de tenir le PEN International informé de vos activités.

Solidarité

La solidarité est une composante-clé de notre campagne. Merci de vous adresser à : Emma Wadsworth-Jones emma.wadsworth-jones[@]pen-international.org

Merci de ne pas faire usage de symboles ni d’adresser de messages à caractère politique.