PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Tom Stoppard écrit à Oleg Sentsov - Journée de l’Ecrivain en Prison​ 2018

mercredi 14 novembre 2018 - 7:00am

Tom Stoppard écrit à Oleg Sentsov

Cher Oleg,

J’ai été à New York répéter une pièce de théâtre dans laquelle un homme d’affaires bannit un journaliste de ses bonnes grâces avec les mots « Vous vous êtes écrit en Sibérie! ». Quelle métaphore facile pour un écrivain anglais! Je suis rentré à la maison il y a quelques jours et j’ai regardé le film sur ton procès. Je suis presque trop gêné de t’écrire depuis ma position de privilège. Mais je dois t’écrire. En te regardant à l’écran, j’ai senti que je regardais un homme qui s'était élevé au-dessus du niveau moral du système qui l’a jugé. Je n’oublierai pas la façon dont tu t’es adressé au tribunal, pas seulement pour les mots que tu as prononcés, mais pour la politesse sereine avec laquelle tu as fait face à la machine d’un système cynique et vindicatif. Ce ne fut pas une expérience nouvelle pour moi, c’est ce qui se passait déjà il y a trente, quarante, cinquante ans. C'est un honneur pour moi de t’écrire, de t’offrir mon plus grand respect.

Tom Stoppard