PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Turquie : Peines d’emprisonnement pour les journalistes de Sözcü condamnées

mercredi 15 janvier 2020 - 2:06pm

Journalistes et personnel de Sözcü, 27 Décembre 2019 (© Sözcü)

Lire l’article en intégralité ici (en anglais).

La condamnation de sept membres du personnel et journalistes du quotidien Sözcü à de lourdes peines de prison pour des reportages d’actualité est une nouvelle violation flagrante du droit à la liberté d’expression en Turquie et doit être annulée, ont déclaré le PEN International et le PEN Anglais aujourd’hui.

Le 27 Décembre 2019, la 37ème chambre de la Haute Cour Criminelle d’Istanbul a reconnu Gökmen Ulu (reporter à Sözcü), Emin Çölaşan et Necati Doğru (chroniqueurs), Metin Yılmaz (rédacteur en chef), Yücel Arı (coordinateur de nouvelles), Mustafa Çetin (rédacteur en chef du site web) et Yonca Yüceli (agent comptable) coupables d’avoir “consciemment et délibérément fourni une assistance à une organisation terroriste, sans participer toutefois à son organisation hiérarchique”. La juridiction a décerné des peines d’emprisonnement allant de deux ans et un mois à trois ans, six mois et 15 jours. Les accusés, qui démentent tout méfait, demeurent libres dans l’attente de la conclusion de leur appel.

La Communauté du PEN condamne fermement la décision de condamner des membres du personnel ainsi que des journalistes du quotidien Sözcü à des peines d'emprisonnement simplement pour leur travail journalistique. Le verdict est encore une nouvelle tentative pour étouffer les voix indépendantes en Turquie et doit être annulée dans les plus brefs délais. Il est temps pour les autorités turques de se conformer à leurs obligations de garantir la libre expression. Le journalisme n’est pas un crime”, a déclaré Salil Tripathi, Directeur du Comité des Écrivains en Prison du PEN International.

Le personnel et les journalistes du quotidien Sözcü ont été condamnés en raison de leur couverture de l’actualité. Le Tribunal les a notamment reconnus coupables d’avoir communiqué l’adresse d’Erdoğan aux organisateurs du coup d’État après que le quotidien d’opposition ait publié, le 15 Juillet 2016 - jour du coup d’État manqué - un reportage sur le lieu où le président Erdoğan séjournait pour ses vacances. La tentative de coup d’État a déclenché une vague de répression sans précédent contre les personnes perçues comme des critiques et des opposants au gouvernement turc ; un grand nombre de journalistes a été placé en détention et condamné à des peines d'emprisonnement sur le fondement d’accusations de terrorisme inventées de toutes pièces.

“Les trois dernière années ont vu la Turquie obtenir la douteuse distinction d’être le plus grand geôlier de journalistes au monde. Des accusations sans fondement en relation avec le terrorisme sont toujours utilisées pour placer en détention et poursuivre des journalistes, des universitaires, des militants des droits de l’homme et d'innombrables autres personnes. Une nouvelle fois, nous appelons les autorités turques à placer la législation anti-terroriste turque en conformité avec les standards internationaux et à s’abstenir désormais de cibler les personnes exerçant leur légitime droit à la liberté d’expression”, a déclaré Daniel Gorman, Président du PEN Anglais.

Informations additionnelles

Sözcü est le plus grand journal d'opposition distribué en Turquie et l’une des dernières publications critiques encore imprimées. En tout, neuf membres du personnel et journalistes de Sözcü font face à des accusations en relation avec des faits de terrorisme. Le Tribunal a décidé d’acquitter l’ancien responsable du site Web, Mediha Olgun, et de juger le propriétaire du journal, Burak Akbay, - qui demeure à l'étranger - séparément. Elle a prononcé les peines de prison suivantes :

  • Emin Çölaşan, Chroniqueur : trois ans, six mois et 15 jours
  • Necati Doğru, Chroniqueur : trois ans, six mois et 15 jours
  • Metin Yılmaz, Rédacteur en Chef : trois ans et quatre mois
  • Mustafa Çetin, Rédacteur en Chef du site: trois ans et quatre mois
  • Yücel Arı, Coordinateur des nouvelles : deux ans et un mois
  • Gökmen Ulu, Reporter : deux ans et un mois
  • Yonca Yücekaleli, Agent Comptable : deux ans et un mois

Pour plus d’informations sur l’affaire Sözcü et la position du PEN, merci de cliquer ici.

Pour plus d’informations sur la situation de la liberté d’expression en Turquie et sur la façon dont les autorités turques mobilisent la législation anti-terroriste pour cibler les voix dissidentes, merci de cliquer ici.

Pour plus de détails, contacter Aurélia Dondo au PEN International, Koops Mill, 162-164 Abbey Street, London, SE1 2AN, UK Tel: +44 (0) 20 7405 0338 Fax +44 (0) 20 7405 0339 e-mail: Aurelia.dondo@pen-international.org