PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Manifeste pour la démocratie de l'imagination

Manifeste pour la démocratie de l'imagination

MANIFESTE POUR LA DÉMOCRATIE DE L’IMAGINATION

PEN International a été fondé à Londres en 1921 pour promouvoir partout l’amitié et la coopération intellectuelle entre les écrivains, mettre l’accent sur le rôle de la littérature pour développer la compréhension mutuelle, défendre la liberté d’expression et agir comme un porteparole puissant des écrivains harcelés, réduits au silence, emprisonnés et parfois tués pour leurs opinions.

MANIFESTE POUR LA DÉMOCRATIE DE L’IMAGINATION

adopté à l’unanimité

à l’assemblée des délégués de PEN International

85e

congrès mondial

Manille, Philippines

2 octobre 2019

*

Proposé par Jennifer Clement, présidente de PEN International

Per Wästberg, président émérite de PEN International et président du prix Nobel de littérature

Eric Lax, vice-président de PEN International

Nayantara Sahgal, vice-présidente de PEN International

Ngugi wa Thiong'o, vice-président de PEN International

Paul Muldoon, membre du conseil d’administration de PEN America

MANIFESTE POUR LA DÉMOCRATIE DE L’IMAGINATION

Dans les premières lignes de la charte de PEN International, il est déclaré que la littérature ne connaît pas de frontières, frontières à la fois réelles et celles, non moins importantes, imaginaires.

PEN s’oppose aux notions de pureté nationale et culturelle qui empêchent les gens d’écouter, de lire et d’apprendre les uns des autres. La forme la plus perfide de censure est l’autocensure – quand des murs sont construits autour de l’imagination et souvent renforcés par crainte d’une agression.

PEN croit que l’imagination permet aux écrivains et aux lecteurs de transcender leur propre place dans le monde afin d’inclure les idées des autres. Cette place pour certains écrivains a été la prison où l’imagination a signifié la liberté intérieure et souvent la survie.

L’imagination est le territoire de toute découverte car les idées prennent forme lorsque quelqu’un les crée. C’est souvent dans la convergence de la contradiction, relevée dans la métaphore et la comparaison, que se trouvent les plus profondes expériences humaines.

Depuis presque 100 ans, PEN a défendu la liberté d’expression. PEN croit en la liberté de l’imagination empathique et la défend, tout en reconnaissant que beaucoup n’ont pas raconté leurs propres histoires.

PEN INTERNATIONAL DEFEND LES PRINCIPES SUIVANTS :

1. Nous défendons l’imagination et pensons qu’elle doit être aussi libre que les rêves.

2. Nous avons conscience des limites auxquelles beaucoup sont confrontés pour raconter leurs propres histoires et voulons les contrer.

3. Nous croyons que l’imagination donne accès à toute l’expérience humaine et rejetons les restrictions de temps, de lieu ou d’origine.

4. Nous savons que les tentatives de contrôle de l’imagination peuvent conduire à la xénophobie, la haine et la division.

5. La littérature traverse toutes les frontières réelles et imaginaires et est toujours dans le domaine de l’universel.