PEN International © 2017
Terms & Conditions | Privacy Statement

Chine - Hong Kong : Sérieuses inquiétudes concernant l'arrestation de l'éditeur de médias et militant pour la démocratie Jimmy Lai

Wednesday 12 August 2020 - 3:57pm

Jimmy Lai

Le PEN International est préoccupé par des rapports indiquant que Jimmy Lai, militant pour la démocratie et propriétaire du journal réputé Apple Daily, est actuellement en détention avec 8 autres personnes sur le fondement d’accusations en relation avec la sécurité nationale. L’arrestation de Jimmy Lai - qui coïncide avec des incursions dans son entreprise de médias, Next Digital, et celle de ses deux fils, représentent les manifestations les plus récentes de la Loi de Sécurité Nationale adoptée il y a peu de temps et utilisée d’une manière qui cible d’une manière disproportionnée les voix critiques à l’égard du gouvernement de Hong Kong.

En réaction à la détention de Jimmy Lai, Salil Tripathi, Président du Comité des Écrivains en Prison au PEN International, a déclaré : “L’arrestation de Jimmy Lai est scandaleuse ; elle est non seulement largement disproportionnée par rapport à la menace que peut représenter un journal à Hong Kong, mais elle va également à l’encontre de tout ce à quoi la Chine a consenti en signant la Déclaration Commune Sino-britannique en 1984, garantissant “un pays, deux systèmes”. Cette règle fondamentale est désormais réduite en miettes ; il est profondément attristant de voir des droits civils bafoués avec tant de facilité à Hong Kong et la manière dont les services de police et la bureaucratie de Hong Kong, autrefois admirés, cèdent à Pékin. L’autorité judiciaire indépendante de Hong Kong doit se saisir de l’occasion et remettre en liberté Jimmy Lai afin qu’il puisse faire fonctionner Apple Daily, le journal dont il est propriétaire, sans crainte ni intimidation, et afin que ses journalistes et, en réalité, tous les journalistes, fassent ce qu’ils sont supposés faire et ont fait - demander aux puissants de rendre des comptes et raconter les histoires que les autorités n’ont pas envie d’entendre”.

Le PEN International presse le gouvernement de Hong Kong de s’assurer que la mise en oeuvre de la Loi de Sécurité Nationale ne vient pas enfreindre le droit à la liberté de parole, la liberté de la presse et la liberté de publication, tels qu’ils sont prévus dans la Loi Fondamentale de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong et l'Ordonnance sur la Déclaration des Droits.

Pour plus d’informations, merci de contacter Ross Holder, Coordinateur du Programme pour l’Asie au PEN International, Unit A, Koops Mill, 162-164 Abbey Street, London, SE1 2AN, Tel.+ 44 (0) 20 7405 0338, email: ross.holder@pen-international.org

Version française par Yekta pour le Pôle Traduction du PEN Français